Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Calandreta de Sigean
 
Le déménagement de la Calandreta, école immersive en langue occitane, de Sigean (11) orchestré par la municipalité en plein mois d’août est symptomatique de la précarité de l’enseignement de l’occitan.

Ces écoles sont dépendantes du bon vouloir des municipalités pour trouver des locaux et du dévouement des enseignants et des parents pour les faire vivre. Rien n’est jamais acquis.

L’enseignement de l’occitan  dans les classes bilingues, les collèges et les lycées de l’Education Nationale est de son côté soumis au bon plaisir des recteurs et inspecteurs d’académie. Le résultat en est que, malgré la demande de la société occitane, un pourcentage infime d’élèves en Occitanie se voient offrir un enseignement de l’occitan ou en occitan. Certes, il est incontestable que des régions comme le Languedoc-Roussillon, entre autre, ont une politique linguistique louable en faveur de l’occitan. Mais cette action n’a que peu de retombées sur les écoles, collèges et lycées tout simplement parce que le contenu de l’enseignement relève du ministère de l’éducation à Paris. Les régions et les départements n’ont compétence que pour les locaux.

Un enseignement efficace de l’occitan et la resocialisation de la langue ne peuvent s’envisager que si les collectivités territoriales ont compétence pas seulement sur les murs mais sur ce qui s’enseigne dans les écoles. Seule l’autonomie des régions, y compris en matière d’éducation, dans un cadre fédéral pour la République, dans un premier temps, est susceptible de sortir l’enseignement de l’occitan qu’il soit immersif ou non de la précarité, faute de quoi la situation que connaît la Calandreta de Sigean risque de se reproduire ailleurs. Si les jeunes ne parlent pas la langue, c’est sa survie qui est en jeu à terme. Il ne suffit plus de manifester pour la langue pour se faire entendre d’un pouvoir central qui n’en a cure. Il faut sortir au plus vite du cadre étatique français actuel.
 
JP Hilaire, co-président du Parti de la Nation Occitane
10 août 2011

Tag(s) : #Tribune libre