Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

La Patria Occitana

 

Le 31 mars 2012, jour de la grande manifestation Anèm Òc per la Lenga Occitana à Toulouse, Madame Marie Louise Roubaud journaliste à la Dépêche du Midi signait un superbe article bilingue intitulé « La Patria Occitana / La Patrie Occitane ». Article que tout militant occitaniste de base aurait signé à 100 % et un militant du Parti de la Nation Occitane à un peu plus de 90 %.

 Au tout début de cet article Madame Roubaud pose la question de fond qui est la raison même d’exister du PNO depuis 1959 « Que serait la France, notre belle France, sans la belle Occitanie qui est tombée dans son escarcelle il y a quelques siècles ? ». Cette question pertinente mérite qu’on y réponde tout aussi pertinemment.

 Faisons un petit exercice d’uchronie. Selon le Dictionnaire Larousse du XIXème siècle « L’uchronie est une utopie appliquée à l’histoire, l’histoire refaite logiquement telle qu’elle aurait pu être »

 Sans l’Occitanie :

La France n’aurait pas d’accès à la Méditerranée et sa façade atlantique serait amputée de la côte aquitaine.

La France ne serait pas allée coloniser l’Algérie pendant 132 ans et le drame vécu par les Pieds Noirs et les Harkis n’aurait pas eu lieu.

La Révolution dite française de 1789 se serait déroulée autrement et « la vraie France, celle du nord » comme disait l’historien Jules Michelet se serait tournée vers des territoires plus naturellement francophones comme la Wallonie, la Suisse Romande et le Val d’Aoste.

La France et sa francophonie décompteraient 14 millions de moins de francophones par obligation.

La France n’aurait pas à son palmarès littéraire Montaigne, Montesquieu, Pascal, Balzac, Daudet, Zola, Giono, Pagnol, Mauriac, Valery et tant d’autres.

La France n’aurait pas installé des missiles nucléaires sur le plateau d’Albion ainsi que quelques centrales nucléaires sur notre territoire (ex Golfech, Tricastin etc …).

La France devrait payer l’hydro-électricité qu’elle capte dans les Pyrénées et les Alpes.

La France n’aurait pas une réserve de fonctionnaires déracinables à souhait.

La France n’aurait pas envoyé à la boucherie 800.000 soldats occitans dans les tranchées de la guerre 1914-1918.

La France n’aurait pas d’équipes nationales de Rugby à XIII et à XV. Dans d’autres disciplines les sportifs occitans gagneraient des médailles pour leur pays et à la place de La Marseillaise retentirait Se Canta.

Etc...

 Sans la France :

L’Occitanie entretiendrait des relations pacifiques avec tous ses voisins du pourtour méditerranéen (arabes, berbères, catalans, espagnols, grecs, hébreux, italiens, turcs), ainsi qu’avec tous les peuples du monde.

L’Occitanie serait un état démocratique qui assurerait le bien-être économique, social et culturel de sa population. Cet état serait fédéral dans le respect de toute sa diversité interne.

L’Occitanie serait membre de l’Union Européenne et de l’O.N.U.

L’Occitanie serait indépendante, libre, souveraine.

L’Occitanie aurait une ambassade à Paris et la France de même à Toulouse ou à Albi.


Gèli GRANDE     

 

 

   

 

 

 

Tag(s) : #Tribune libre