Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En direct de l’Estivada, vendredi 29 juillet 2011
"Ségo en campagne"
estivada rodez-stand lo lugarnLa Setmana et Midi Libre l’avaient annoncé, Ségolène Royal est venue hier à Rodez et à l’Estivada. Officiellement, sa visite s’effectuait, selon son entourage, en tant que présidente du Conseil Régional de Poitou Charentes et avait pour but de rencontrer le maire et les élus locaux ainsi que les élus occitanistes et les représentants des associations culturelles occitanes présentes. L’Estivada y a gagné l’engagement de la Région Poitou-Charentes comme partenaire institutionnel. Elle était aussi venue pour se promener dans l’enceinte de l’Estivada et assister au concert du soir. Difficile de ne pas la voir au milieu d’une petite marée humaine avec son look vestimentaire très étudié et son visage illuminé de Madonne. On était proche de la bousculade pour la filmer ou la prendre en photo. Elle est passée rapidement sans s’arrêter à un moindre stand non sans se faire traiter de manière très audible de démago par un occitaniste alors que d’autres et non moins des moindres étaient plutôt dans une attitude de quasi adoration. Qui peut sérieusement croire qu’elle n’était pas en campagne pour la primaire socialiste et que ce n’était pas la réponse de la bergère au berger, François Hollande, récemment promu citoyen d’honneur d’Occitanie a la fête de la Rose de Barbairan (Aude) ?

Avant l’élection de François Mitterrand en 1981, le Parti Socialiste nous avait gratifié  de l’excellent « la France au pluriel » plein de propositions qui n’ont jamais été suivies d’effet. Nul doute que les promesses de la gauche au monde culturel occitan vont pleuvoir dans la perspective de ratisser nos voix pour la présidentielle de 2012.

Le Parti de la Nation Occitane n’y croit pas et de toutes façons veut aller beaucoup plus loin. Les conseillers régionaux occitanistes élus en mars 2010 se rendent compte des limites de leur action dans le rapport de forces actuel. David Grosclaude, conseiller régional de la Région Aquitaine, veut créer un ou plusieurs mouvements régionaux occitans rassemblant les occitanistes de toutes tendances, encartés ou non, pour concurrencer les partis politiques traditionnels avec comme première perspective de monter des listes aux élections municipales de 2014. Sans renoncer à son identité et à son action en tant que parti pour l’émancipation de la nation occitane, le P.N.O dit chiche.
A notre stand de l’Estivada, nous argumentons avec de très nombreux Occitans sur leur identité et sur l’avenir de l’Occitanie , nous distribuons le dépliant « Occitanie libre » et le Lugarn. Nous ne parlons pas de l’élection présidentielle de 2012.
JP Hilaire, co-président du P.N.O

Tag(s) : #Estivada Rodez