Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

- Merci de votre soutien. J'ai lu et compris sans difficulté le texte en occitan (langue que je ne parle pas et que je n'ai pas étudiée) ... avec plus de facilité qu'un texte en anglais (que j'ai pourtant étudié sans beaucoup de résultat pendant toutes mes études secondaires). J'étais meilleur en latin que j'ai étudié jusqu'en première année de fac. ce qui explique que je n'ai pas trop de difficulté pour lire les langues latines et actuellement j'étudie par plaisir l'italien pour la beauté de cette langue et de ses chansons. J'ai agi en tant que libertaire, que pacifiste, qu'écologiste et aussi d'amoureux de l'humanité et de l'unité humaine, cette unité que les états nationaux et les autres organisations capitalistes cherchent à diviser pour mieux dominer les populations.

- Je me sens solidaire de tous les peuples opprimés: hopis, araucans et autres peuples amérindiens, kurdes et aborigènes australiens, Kabyles et Palestiniens... je veux défendre leur droit à se gouverner eux-mêmes et à préserver leur culture tout en étant convaincu que les échanges entre cultures les enrichissent surtout quand ils ne sont pas pervertis par des systèmes de domination. Je ne peux oublier populations occitanes et leur culture qui dans le passé fut particulièrement brillante ceci d'autant que ma famille maternelle est originaire des Pyrénées audoises (Pays de Sault) et que du côté paternel mes racines sont en Auvergne(Allier et Puy de Dôme, dans le sud de la Drôme et en Périgord où je suis né. Pour la survie des langues et des cultures dominées je pense qu'une grande partie de la solution se trouve dans la généralisation de l'espéranto - qui devrait être la langue officielle de l'Europe... si celle-ci était démocratique.

- Il m'est difficile de comprendre le nationalisme alors que les états nationaux ont fait tant de dégâts -et en particulier l'état français dans les régions occitanes(comme en Bretagne et au pays basque), mais je peux vous soutenir si vous demandez "per Occitània autonomia".

- Lundi j'ai vu un avocat qui espère que je pourrai m'en sortir avec une peine légère (pas de prison ferme).

- Salut e amistats. François Thonier


                                   *****************************************


Letra a Francés Tonièr


Estat e Nacion factor de division ? Es afar de definicion. L’umanitat es devesida en nacions definidas per l’existéncia d’una lenga pròpria sus un territòri donat. Lo problema es que un fum de nacions an pas d’estat que lor permèta de viure liurament. Los òpis, los araucans e los curdes son pas los sols a èstre oprimits ; Los catalans, los bascs, los galicians son oprimits per l’Estat espanhòl coma los occitans, los còrses, los bretons ec. Son oprimits per l’estat francés. Aquò s’apèla l’imperialisme. Aqueles pòbles an lo drech de se gobernar mas l’experiéncia mòstra que l’autonomia sufís pas. Es la rason per laquala los catalans e los escoceses ( e plan d’autres pòbles) vòlon l’independéncia. Lo nacionalisme, que nòstre amic Francés Tonièr sembla de confondre ambe l’imperialisme, es un instrument per la liberacion dels pòbles oprimits. Se nosautres al Partit de la Nacion Occitana volèm una Republica federala occitana independenta es pas per far dominar los provençals e los gascons per los lengadocians nimai per dominar nòstres vesins. Es perque l’autonomia asegura pas la libertat d’un pòble rapòrt a un estat imperialista. Es quicòm d’autrejat e que pòt èstre remes en causa. La sola garantía de la libertat d’una nación es l’independéncia quitament se l’autonomia pòt èstre una estapa e pas mai qu’una estapa. Per quant a l’esperanto, perqué voler remplaçar las lengas etnicas per una lenga artificiala? Una lenga es pas una construcción, es lo rebat d’una visión del monde, d’un biais de pensar e de viure.

 Amic, Francés, te cal soscar a tot aquò
Joan-Pèire Alari

Tag(s) : #Tribune libre