Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Adishatz,

Felip BONNET- PNOIl est vrai que les réponses d’Israël sont parfois disproportionnées.

Le PNO ne soutient pas systématiquement toutes actions menées par Israël.

Le PNO ne soutient pas aveuglément tel ou tel gouvernement israélien.

Le PNO soutient seulement le droit pour Israël à son existence en tant que Nation et en tant qu’Etat et le droit de pouvoir vivre en paix sans les menaces constantes d’ « être rasé de la carte » par les extrémistes du Hamas.
Dans l’affaire de l’arraisonnement de la flottille humanitaire du 1er juin dernier, il est peu probable que le Gouvernement israélien ait voulu la mort d’hommes. Pour preuve : tous les arraisonnements précédents s’étaient déroulés sans violence et l’arraisonnement du cargo irlandais « Rachel Corrie » semble, à l’instant même où j’écris ces mots, s’effectuer sans incident. Je rappelle que le problème s’est présenté seulement avec l’un des six bateaux de la flottille. Ce bateau était rempli d’humanitaires, de militants pro palestiniens mais probablement aussi de provocateurs isolés. Ces individus armés de barres de bois en guise de matraques, de couteaux et vraisemblablement de projectiles divers sont-ils passés à l’attaque ? Les soldats israéliens ont-ils paniqués devant le risque d’être débordés ? Difficile à dire. Une enquête est en cours, mais je suis sceptique quand à son résultat, les témoignages en présence et les prises de position manquant souvent d’objectivité tant ce sujet est passionnel et épidermique.
Le fait est que l’arraisonnement de ce navire a complètement dérapé et l’affrontement s’est soldé tragiquement, comme l’on sait, par 9 morts d’origine turque. Ce qui bien évidemment est extrêmement déplorable.
Bien que toute mort d’homme soit à dénoncer, je suis interpellé par cette « pensée unique » de l’opinion internationale qui semble manquer de nuance.
Je souhaiterais simplement que l’on réfléchisse à l’ampleur de cette condamnation quasi unanime alors qu’il y a eu peu de réactions, par exemple, en juin 2007 lors des violences perpétrées par le Hamas contre le Fatah faisant 113 morts.
Un homme tué par un israélien aurait-il plus de valeur qu’un homme tué par un palestinien du Hamas ?
La vraie défense des droits de l’Homme ne peut avoir deux poids deux mesures.
Felip Bonnet
Président du PNO

Tag(s) : #Tribune libre