Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jérôme Piques candidat aux élections législatives pour le PNO en Haute Garonne nous donne sa position sur le scrutin majoritaire à deux tours qu'il trouve antidémocratique. Seul un scrutin à la proportionnelle permettrait aux citoyens de s'exprimer réellement.

 Que pensez vous du système électoral actuel ?

Cette question m'a été posée plusieurs fois lors de mes rencontres avec mes électrices et électeurs, voici donc ce que j'en pense de façon assez rapide :

    Le système électoral français empêche la représentation à l’assemblée nationale comme dans les assemblées territoriales des « petits » partis et mouvements politiques. Il est donc antidémocratique.

Je propose que le scrutin proportionnel remplace le scrutin majoritaire

aux élections législatives et territoriales. 

    En effet, la proportionnelle assure une meilleure représentation possible des différentes opinions des électrices et électeurs et permettrait à un parti comme le mien, le Parti de la Nation Occitane, d’avoir des élus.

    Les partisans du scrutin majoritaire actuel nous disent qu’une majorité de gouvernement serait difficile à trouver avec le scrutin proportionnel intégral. Comme je ne suis pas pour le "tout ou rien" il suffirait simplement d'instaurer une prime majoritaire, c'est à dire donner une certaine partie des sièges (entre 25 et 30%) uniquement au parti ou mouvement ayant obtenu le plus de voix et ainsi dégager une majorité viable.

    Une proportionnelle modérée ferait entrer dans les assemblées des élus régionalistes ou autonomistes occitans, bretons, alsaciens, basques, corses, catalans et flamands. La démocratie et les citoyens y auraient tout à gagner.

Jérôme Piques, candidat dans la 8ème circonscription de Haute Garonne, région Occitanie.

Jérôme Piques, législatives 2017, Haute Garonne, Occitanie.

Jérôme Piques, législatives 2017, Haute Garonne, Occitanie.

Tag(s) : #législatives2017, #Tribune libre