Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Président de la République et le chef du gouvernement ont décidé notamment de la fusion des régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charente et de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon.
Reste à nommer la nouvelle grande région qui résultera de la fusion de Midi-Pyrénées et de Languedoc-Roussillon.
Lors du colloque sur la réforme territoriale organisé par País Nòstre à Narbonne le 27 septembre, le nom de Languedoc a semblé faire l'unanimité, l'Occitanie et la langue occitane étant le ciment de ces deux régions. Mais Languedoc ne nous parait pas un choix pertinent.
Outre qu'il aurait été plus logique de réunir les trois régions : Aquitaine, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon qui constituent l'ossature d'une grande partie de l'Occitanie, à l'exception du Pays basque français pour l'Aquitaine et de La Catalogne Nord pour la région Languedoc-Roussillon, il vaut beaucoup mieux appeler cette nouvelle région « Occitanie » qu'on y ajoute ou nom les adjectifs « méridionale » ou « centrale » ou qu'on choisisse « Occitanie et Catalogne » pour ne pas froisser les Catalans.
D'autre part, nous pensons que la fusion ne sera pas un facteur d'efficacité économique si cette nouvelle région et les autres, notamment notre région Aquitaine + Limousin et Poitou-Charente, ne jouissent pas de compétences singulièrement élargies pour les rapprocher de leurs voisines européennes.
Nous pensons que pour fusionner, les régions doivent avoir des liens historiques, culturels, linguistiques et économiques anciens sinon cette fusion se limite à une construction technocratique sans âme d'autant que les populations des régions concernées, et cela est regrettable, ne seront pas consultées par référendum.
Associer Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon nous parait pertinent à condition de sauvegarder les intérêts des Catalans dont certains préféreraient une collectivité territoriale distincte. Associer Aquitaine et Limousin, nous ne sommes pas contre mais nous ne voyons pas l'intérêt d'y ajouter Poitou- Charente, et quid du pays basque français  qui réclame, à juste titre, une collectivité territoriale distincte?
Nous espérons vivement que, dans l'intérêt des deux régions occitanes, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, les décideurs prendront la bonne décision pour nommer la nouvelle région.
Jean-Pierre Hilaire pour le Parti de la Nation Occitane

Tag(s) : #réforme territoriale