Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

M. Jean-Pierre Hilaire

Coprésident

Parti de la Nation Occitane

À M. Alain Rousset

Président de la région Aquitaine                                                            Agen le 28 avril 2014

Monsieur le Président,

Le Premier Ministre, M. Manuel Valls, en accord avec le Président de la République, a annoncé un « big bang » territorial visant notamment à réduire de moitié le nombre des 21 régions métropolitaines.

Il laisse les régions libres de se concerter pour proposer des fusions, étant entendu que le dernier mot reviendra au Président de la République et au gouvernement.

L’objectif de fusion des régions pour avoir des régions plus grandes et compétitives au niveau européen est contestable pour deux raisons :

1)   La taille n’est pas un critère suffisant pour impulser le dynamisme économique

2)  La fusion ne servirait pas à grand-chose si les nouvelles régions n’avaient pas des compétences singulièrement élargies pour les rapprocher de leurs voisines européennes

D'autre part, nous estimons que de telles recompositions doivent prendre en considération les identités culturelles régionales, notamment linguistiques. Leur dynamique serait ainsi mieux assurée que par des regroupements conçus sur des approches technocratiques.

Notamment, de fortes identités comme celle des basques, des catalans, des corses, justifient pleinement leurs revendications de collectivités territoriales spécifiques, quand bien même les territoires correspondants ne satisfont pas au critère de taille ; cette revendication est depuis longtemps satisfaite en Corse, il est inimaginable de revenir en arrière, au contraire le précédent corse renforce la revendication basque, reprise de plus en plus par la population et les élus.

La nécessaire création d'une collectivité territoriale basque spécifique impacte l'identité de notre région Aquitaine, et nous invite à la recentrer comme occitane et même essentiellement gasconne. Une région « Gascogne », élargissant l'Aquitaine au Sud-Est, ne serait d'ailleurs pas moins justifiée qu'une Bretagne retrouvant son territoire historique.

Des projets censés émaner du gouvernement circulent déjà et sont répercutés par les médias.

En ce qui concerne notre région Aquitaine, il serait question de la fusionner avec le Limousin et Poitou-Charentes, voire au-delà jusqu'à la Vendée.

Un tel regroupement ne prendrait pas en considération les identités culturelles et linguistiques. En effet, ce qui historiquement réunit la plus grande partie de l’Aquitaine et le Limousin est la langue occitane qu’elles ont en commun à travers sa diversité dialectale (gascon, limousin, languedocien-guyennais).

En revanche, la région Poitou-Charentes est en quasi totalité de langue et de culture d’oïl.

Nous pensons que pour fusionner, les territoires et leurs populations doivent avoir des liens historiques, culturels, linguistiques et économiques anciens sinon ces fusions se limiteraient à des constructions technocratiques sans âme d’autant que les populations concernées ne seraient pas consultées par référendum.

Associer Poitou et Aquitaine ne nous parait pas pertinent. En revanche on peut envisager d’associer l’Aquitaine et le Limousin. Dans ce cas, il faudrait y inclure la Charente limousine, de langue occitane, pour avoir un ensemble cohérent sur le plan culturel.

Il serait d'ailleurs au moins aussi logique, nous semble t-il, que le Limousin soit associé à l’Auvergne et que l’Aquitaine prenne contact avec ses voisines, Midi-Pyrénées et plus à l'est, pour une recomposition de l'espace sud-occitan : soit par fusion de régions actuelles, soit par l'émergence de régions « Gascogne » et « Languedoc-Guyenne ».

Nous nous adressons à vous en tant que président de notre région Aquitaine, et aussi comme président de l'Association des Régions de France, porteur de l'expression des sensibilités régionales diverses.

Nous joignons à ce courrier notre dernier communiqué de presse sur la réforme territoriale qui précise les positions du Parti de la Nation Occitane, et nous vous adresserons prochainement un dossier plus détaillé sur la question.

Nous espérons vivement que, dans l’intérêt de notre pays occitan, vous prendrez la bonne décision en matière de recomposition des régions. Bien cordialement

Jean-Pierre Hilaire, coprésident du Parti de la Nation Occitane

10 rue de Romas

47000 Agen

Tél. 05 53 47 64 02

Mobile. 06 76 47 32 12

Courriel: jean-pierre.hilaire@wanadoo.fr

Tag(s) : #réforme territoriale