Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Letra als amics de Bastir

Dimars passat, aguèri una telefonada del conse d’Agen. Aviá promés als candidats a la candidatura (n’èri) sus sa lista UDI-UMP-MODEM e societat civila de lor dire personalament s’èran retenguts o non. Li aviái demandat d’èstre en posición elegibla amb l’etiqueta Bastir e d’aver una delegacion que cobririá entre autre l’identitat occitana de la vila. Me diguèt que compte tengut de sas constrenchas (equilibri dels partits politics, paritat, renovèlament de la còla, arribada de joves, lo fait que i aja pas mai de 28 plaças previsiblas en cas de victòria) li èra pas estat possible de me prene sus la lista totben que foguèsse conscient de çò que li podíai portar. Ajustèt (per far passar la pilula amarga?) que partent d’abril, me fariá de proposicions de fonccion coma per exemple president de conselh de barri o vice-president de l’Ofici del torisme. Èra naturalament una decepcion de las grandas (aviam legit amassa en julhet passat la plataforma de Bastir e l’aviá aprovada) mas ensajèri de positivar en esperar la reünion del ser ont nos anava presentar lo projècte de programa. Aquel programa deviá èstre lo resultat del trabalh de commissions tematicas mesas en plaça en setembre passat. Io èri dins la commission cultura. Nos acampèrem 7 còps e faguèri de proposicions precisas. Las vaquí :

" Quelle place pour la langue et la culture occitane dans les engagements de la liste Jean Dionis pour les élections municipales de mars 2014 à Agen ?

Actions réalisées pendant la mandature 2008-2014

- mise du drapeau occitan au balcon de la mairie, dans la salle des Illustres (avec cérémonie officielle) et au rond-point St Jacques

- vidéo bilingue occitan-français mise en ligne sur le site de la ville

- version occitane des discours officiels lors du 20ème anniversaire du jumelage entre Agen et Llanelli (Pays de Galles)

mise à disposition de locaux et soutien de la mairie à l’ouverture de la calandreta « Jansemineta » (école maternelle immersive en langue occitane)

- participation de la ville à la célébration du 150ème anniversaire de la disparition du poète Jasmin (mise à disposition du théâtre Ducourneau et de la salle des Illustres)

Actions à réaliser

- signalétique directionnelle bilingue

- signalétique bilingue à l’intérieur et l’extérieur de la mairie et des bâtiments municipaux

- plaques de rue bilingues dans le cœur de ville (comme à Auch http://www.sudouest.fr/2013/09/25/les-rues-retrouvent-leurs-origines-1179038-2277.php)

- utilisation de l’occitan sur le site Internet de la ville et à l’office de tourisme dans les dépliants pour les touristes (visites guidées de la ville en occitan sur demande)

- information sur l’Occitanie, la culture occitane et le caractère occitan d’Agen en direction des villes jumelles dans la langue de chacune.

- place réservée à la culture occitane dans la programmation du théâtre Ducourneau, du Pruneau Show(et notamment futur circuit du pruneau), du Carnaval, du futur festival d’été du théâtre sur l’Agglo en juillet et du nouveau complexe cinéma.

Document de référence : www.ieo-oc.org/IMG/pdf/occitan_dins_las_comunas.pdf

- Rénovation du musée et mise en évidence de l’histoire d’Agen : ne pas oublier la dimension occitane (les objets ayant appartenu à Jasmin sont dans la réserve. Ce n’est pas leur place.)

- Projets d’animation culturelle dans les quartiers : prise en compte de la culture occitane et des écrivains occitans locaux (exemple Jasmin pour le quartier Jasmin et son festival de poésie) dans la réunion thématique sur la culture à destination des conseils de quartier. Ceci est valable également pour les animations de la voie sur berge (mémoire du fleuve et utilisation de l’occitan) et les journées du patrimoine (il y a aussi le patrimoine linguistique avec l’onomastique).

- Une offre culturelle enracinée en matière de théâtre doit intégrer aussi le théâtre en occitan. Je fournirai bientôt un état des ressources locales dans ce domaine mais il n’est pas interdit aux troupes professionnelles d’intégrer l’occitan dans leur programmation. Par exemple, la compagnie Debauche qui faisait une soirée chansons sur la thématique du vin avait été sollicitée par Agenés Tèrra occitanapour chanter des chansons en occitan, ce qui finalement, et c’est dommage, ne s’était pas fait. Par contre, Chants de Garonne produira un spectacle pour Jasmin le 14 juin 2014. »

E vaquí çò que ne sortiguèt dins lo rapòrt de l’elegida encargada de bailejar la commission: “Faire la place à la culture occitane dans notre ville (plaques, signalétique, bilinguisme) sur le site Internet de la ville… ». Pas grand causa donc.

Dimars passat, lo conse nos presentèt los 80 engatjaments que son dins lo programa e, dins l’engatjament sus la cultura, i a pas cap de referéncia a la lenga e la cultura occitana. Lo lendoman escriguèri una letra al conse dont vaquí un extrach: “J’ai participé à toutes les réunions de la commission culture avec Nadège Lauzzana. J’y ai fait des propositions sur la manière d’affirmer l’identité occitane de la ville d’Agen. Nadège Lauzzana a en tenu un peu (pas beaucoup) compte dans le rapport qu’elle a rédigé.

L’engagement pour la culture présenté hier soir donne un très pâle écho de nos travaux. Il manque de souffle et d’ambition même si je conçois aisément que nous soyons encadrés par les contraintes budgétaires.

Surtout, il n’est fait mention à aucun endroit, de la promotion de l’identité occitane de la ville d’Agen et des moyens qui peuvent être mis en œuvre pour l’affirmer. »

Mandèri una proposicion d'ajust a l'engatjament sus la cultura dins lo programa de la lista Dionis : "La vila d'Agen contunharà de promòure per totes los mejans apropriats la lenga e la cultura occitana que fan partida de son identitat." Lo conse m’ a respondut ièr qu’estudiava la question. Lo programa de sa lista es pas encara engravat dins lo marme e será modificat d’aquí al mes de febrièr segon la reaccion dels ageneses. D’unes que i a an ja trobat e trobaràn ma proposicion plan magra. Al mens es dobèrta e empacha pas res. Per io, solide qu’es insufisent mas val melhor que res. Me soi pas engatjat tanpauc a lançar una crida als occitanistas d’Agen per los apelar a votar per el ni contra. Compreni la posicion de Bastir qu’es contra un sostén a la lista Dionis e la respectarai. M’acontentarai de far coneisser per via de prensa las responsas a las question que pausarem a totas las listas en presencia sus las preocupacions de Bastir e daissarem los electors liures de las prene compte per votar. Sabi pas se Dionis ajustarà ma frasa a son programa. Al mens aurai ensajat fins a la darrièra minuta. Pasmens, contunharai (per quant de temps sabi pas) a trabalhar amb el s’es reélegit seriá que per n’acabar amb las celebracions del 150en aniversari de la despartida de Jansemin.

Coma soi pas mai candidat a las municipalas, soi forçat de me pausar la question : vau contunhar amb Bastir ? Logicament, deuriái respondre per la negativa. Subretot que soi pas content de la decision de David Grosclaude tocant Aush. Me sembla que i a tròp d’acòrds dels candidats de Bastir amb lo PS e l’esquèrra o los ecologistas en general. Quand me soi asociat a la demarcha del Manifèste, m’agradava de despassar las capèlas occitanistas e la trencadura dreita/esquèrra que lo P.N.O refusa. Fin finala, sembla que i aja pas cap d’acòrd de candidats de Bastir amb de listas de dreita o centristas per las vilas mejanas o grandas (en defòra de la preséncia ponctuala del MODEM que onestament sabi pas s’es de dreita o d’esquèrra). Representavi la sola possibilitat e èri coma o disiá David Grosclaude “la caucion de dreita” de Bastir. Es una escasença mancada e una meuca personala. Vist mon atge, serai pas candidat per las municipalas de 2020. Me demandi se devi pas daissar Bastir e mai generalament l’occitanisme. Ai fait çò qu’ai pogut e ai pas capitat. Ai pecat per optimisme. Per quant a Bastir, las alianças nosadas riscan de refortir los que al dintre e al defòra del P.N.O considèran que Bastir es una OPA del P.O.C e del Partit socialista sul movement occitan. Sabi qu’es pas vertat mas los autres o vòlon pas saber. Benlèu un trentenat de candidats de Bastir serán elegits e formaràn un rasal mas io que serai pas elegit i aurai pas ma plaça. Fa que tròbi pas util de venir a Tolosa lo 1èr de febrièr que per io seriá renovelar las plagas. O regreti plan me podètz creire. Es benlèu l’ora de la relèva a Agen coma al Parit de la Nacion Occitana. Me caldrà remplaçar a la presidencia e al Lugarn a l’auton que ven. Ai consacrat una bona partida de ma vida a l’accion política occitana dempuèi 1974. Cambiarai pas de conviccions e jamai vendrai sòci d’un partit francimand. Demorarai al P.N.O mas serai pas mai militant. Disis òsca als candidats de Bastir a las municipalas. Baste capitesson !

Joan-Pèire Hilaire

Disis òsca als candidats de Bastir a las municipalas

Disis òsca als candidats de Bastir a las municipalas

Tag(s) : #Bastir !, #Tot en Oc, #Tribune libre