Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le N°122 de la revue Lo Lugarn est en ligne gratuitement au format pdf.

Comme d'habitude l'éditorial de Jean-Pierre Hilaire vous est proposé en Français et en Occitan dans ses deux variantes graphiques.

Des articles en Occitan, des articles en Français, seul l'éditorial est bilingue.

Un extrait d'un article en Français de Bernard Fruchier :

 

ETHNISME ET ÉCOLOGIE Bernard Fruchier

 

Suite à la campagne des régionales, certains prétendus "politiques" (ignorants ou de mauvaise foi ?) ont accusé le PNO (Parti de la Nation Occitane) d'être anti-écologiste. Je vais donc tenter de montrer que, si nous ne sommes pas les supplétifs des écolos parigots, nous n'en sommes pas moins, localement mais aussi sur le plan inter-national, les seuls vrais écologistes car nous sommes les seuls à appliquer le mot d'ordre, qui pour nous n'est pas qu'un slogan, "penser global, agir local".

Nous ne prétendons pas, avec l'ethnisme, proposer ici la solution miracle, juste démontrer que l'indépendance nationale est un préalable à une prise en mains efficace des problèmes écologiques.

Nos principes

Le but de notre philosophie politique est d'aider toutes les ethnies du monde (définies par la langue à l'exclusion de tout autre critère racial ou religieux) à prendre conscience de leur existence en tant que nation et à constituer pour chacune d'elles un état indépendant, ce qui ne veut pas dire autarcique. Pour nous, l'indépendance nationale se définit selon quatre critères :

- la non-soumission politique,

- la non-exploitation économique,

- la non-aliénation culturelle,

- la non-invasion démographique.

Rapport entre l'écologie et les différentes formes de colonialisme

1) Le colonialisme culturel soumet la pensée du colonisé à un modèle dominant et, en lui faisant mépriser ses ancêtres, lui interdit de réfléchir aux solutions jadis utilisées pour préserver l'environnement. Au lieu de répéter en boucle les mêmes banalités sur le colonialisme européen en Afrique, par exemple (ce n'est pas faux, mais l'arbre risque de cacher la forêt), il serait intéressant de rechercher comment l'invasion au Moyen-Orient, à différentes époques, de peuples pasteurs véhiculant un monothéisme ombrageux, a contribué à la destruction d'un environnement fragile dans des pays qui avaient pourtant inventé l'agriculture (qu'il s'agisse du Croissant Fertile ou, plus proche de nous géographiquement, de l'agronome carthaginois Magon)........

 

La Suite dans le N° 122

 

Lo Lugarn n°122

Lo Lugarn n°122

Tag(s) : #Lo Lugarn, #écologie